Livre de bord

N’ayons pas peur du paradoxe, c’est l’été en Australie, en ce mois de décembre 2016, et il fait même très chaud à Brisbane, la capitale du Queensland. C’est pourtant bien en cette période que Fleur de Passion « hiverne », au sens où il a été entièrement dégréé et préparé en vue du chantier de maintenance annuelle qui s’ouvrira dans quelques semaines dans un chantier naval de la région. Le voilier sera alors sorti de l’eau - pour la première fois depuis le départ de Séville en avril 2015, soit il y a dix-neuf mois - grâce à une grue d’une certaine taille pour hisser ses 100 tonnes au sec. Mais pour l’heure, c’est l’occasion de quelques photos comme on en voit rarement de Fleur de Passion, complètement à sec de toile au quai A de Rivergate Marina, en aval de la ville.

La traversée du Pacifique est terminée!! Fleur de Passion est arrivée lundi 14 novembre en fin d’après-midi, heure locale, à Rivergate, la marina située rive droite à rentrée de la Brisbane River, au terme de sa dernière navigation de depuis la Nouvelle Calédonie. Pour The Ocean Mapping Expedition, c’est la fin de sept mois de traversée de l’océan Pacifique, commencée au Chili en avril dernier. Cette escale marque aussi et surtout l’accomplissement de la moitié du tour du monde entamé à Séville le 13 avril 2015, il y a quasiment dix-neuf mois jour pour jour. Que de chemin parcouru depuis cette nuit andalouse qui avait vu le voilier s’éloigner sur les eaux noires du Guadalquivir!

Celles boueuses de la Brisbane River, elles, sont plus brunâtres. Et tandis que le bateau doit encore s’acquitter des formalités d’entrée au pays Down Under, tout l’équipage est cantonné à bord, mais visiblement heureux d’être arrivé après ces 11 derniers jours de mer.

En ce weekend du 12-13 novembre 2016, Fleur de Passion a fait son entrée dans la Baie de Moreton et s’apprête à embouquer la Brisbane River pour remonter en direction de la capitale de l’Etat du Queensland. Lundi 14 novembre, après un ultime mouillage à l’écart des routes commerciales qu’empruntent ici de très nombreux navires marchands, le voilier s’amarrera aux pontons des douanes, à l’entrée du fleuve, presque sous l’immense Gateway Bridge qui enjambe ses eaux brunâtres, pour s’y acquitter des formalités d’entrée en Australie. Puis dans le courant de la semaine, il remontera jusqu’au centre-ville où auront lieu les festivités qui marqueront non seulement l'arrivée en Australie et la fin de la traversée du Pacifique, commencée sept mois plus tôt au Chili, mais aussi le demi-tour du monde effectué depuis le départ de l’expédition de Séville en avril 2015.